Make your own free website on Tripod.com

Portobelo

La Baie de Portobelo fut découverte par Christophe Colomb le 2 novembre 1502 lors de son quatrième voyage aux Amériques. En 1586, dans le but de préparer un plan de défense pour le continent, la Couronne Espagnole envoya le Maître de Camp Juan de Tejada et l'Ingénieur Militaire Juan Bautista Antonelli,qui choisirent Portobelo comme centre des Caraibes pour ses magnifiques conditions topographiques et portuaires sans égal tout au long des côtes centraméricaines. D'abord fut fondé Nombre de Dios en 1509 et plus tard fut décidé son transfert à Portobelo.

Le 20 mars 1597 la ville de San Felipe de Portobelo est officiellement fondée par Francisco de Valverde y Mercado. Portobelo est devenu ensuite l'un des sites les plus importants pour le transfert de l'or et l'argent, avec le système des foires et Galions. S'établissant tout d'abord à Nombre de Dios et ensuite à Portobelo comme centre de convergence des deux commerces, celui de Lima d'où affluaient des torrents d'or et d'argent et celui de Séville, capitale commerciale de l'Empire.

Dans les périodes les plus prospères les foires se prolongeaient de 30 à 40 jours et 10 à 12 jours durant les moments moins fastes. Les chiffres permettent d'estimer qu'entre 1574 et 1702 furent envoyées 45 flottes de galions, dont chacune ne transportait pas moins de trente millions de pesos, ce qui justifia sa fortification, selon trois plans de défense, dans le but de prévenir les attaques des pirates, constituant ainsi ce qui est aujourd'hui un ensemble monumental historique avec des témoignages de l'architecture militaire, civile et religieuse de l'époque coloniale.

Où se trouve-t-il?

Cet ensemble monumental de Portobelo se trouve sur la côte Caraibe, dans la Province de Colón.

Comment s'y rendre?

Depuis la ville de Panamá en auto, approximativement en une heure et demie par la voie Transismique, route qui relie la capitale à la ville de Colon.

Portobelo fut déclaré Ensemble Monumental Historique le 22 décembre 1976.

sign.gif (2266 bytes)

porto_1.jpg (6073 bytes)

 

Fuerte Batería de Santiago: C'est une des oeuvres planifiées dans le second plan de défense, dont on estime la fin de sa construction en 1760, il se trouve à l'entrée de la ville historique, conservé casi intact avec ses canons

bateria_santiago.jpg (5332 bytes)

 
Fuerte Trinchera Santiago: Réalisé par Antonelli en 1586, détruit par le pirate Sir Francis Drake en 1597. Il fut reconstruit et de nouveau attaqué par Williams Parker en 1602, de nos jours on peut voir les vestiges de ses murailles à l'entrée de la Baie de Portobelo

.

 

sign.gif (2266 bytes)

 

Fuerte Batería San Jerónimo: il se trouve au fond de la baie, près de la Douane (Aduana), fut terminé en 1758, c'est un des forts les plus grands, il est également conservé presque complet et exhibe sa batterie de canons qui pointent vers l'entrée de la baie.

bateria_sanjeronimo.jpg (3858 bytes)

 
Castillo de Santiago de la Gloria: Construit en 1600, il fut attaqué et détruit par Henry Morgan en 1668, il fut ensuite remodelé et finalement abandonné après une nouvelle attaque de Vernon en 1739, de nos jours subsiste une partie de ses ruines.  
VIRTUAL PICTURE!, click here.
Vue du fort San Jerónimo.

sign.gif (2266 bytes)

 

Fuerte Batería de San Fernando: Fut construit en 1760 de l'autre côté de la baie, constitué de deux batteries, l'une basse composée de quatorze canons et l'autre haute avec six canons.

bateria_sanfernando.jpg (3595 bytes)

 
Aduana: Edifice rectangulaire de style renaissance construit en 1630. Servit comme magasin de marchandises du commerce des Indes et bureau fiscal du Gouverneur et des officiers royaux. En 1644 il fut endommagé à la suite de l'attaque de Williams Kinghills. Fut reconstruit durant la décennie de 1760 mais fut de nouveau affecté en 1882 par un tremblement de terre qui détruisit les arcades de la façade donnant sur la baie et la toiture. Aujourd'hui, il a été récemment restauré.

aduana.jpg (3781 bytes)

sign.gif (2266 bytes)

 

Casas Fuertes:

Postes de vigie fortifiés, localisés stratégiquement sur les parties les plus élevées des collines qui dominent la baie. Deux ont été conservés, l'un sur la partie postérieure du fort de San Fernando et l'autre derrière le fort batterie de Santiago, à l'entrée de la ville. On peut accéder aux deux par des sentiers, ils sont entourés de fossés secs et de hautes murailles, on y pénétrait par un pont-levis en bois.

casas_reales.jpg (4501 bytes)

 
Iglesia Hospital de San Juan de Dios:

Les ruines de cette église-hôpital appartenaient à l'ordre religieux hospitalier des frères de San Juan de Dios, à partir de 1629. De nos jours, elle a été remodelée, modernisée, et transformée en magasin de vente d'objets religieux.Elle se trouve sur l'arrière de l'église de San Felipe de Portobelo.

iglesia_sanjuandios.jpg (3806 bytes)

sign.gif (2266 bytes)

 

Iglesia de San Felipe de Portobelo:

Elle se trouve sur le site même où existait l'antique Eglise Majeure et sa construction date de 1814. Actuellement sa structure et sa toiture ont été parciellement restaurées. Elle héberge le Cristo Negro de Portobelo qui est une statue en bois de Jesús de Nazareth, vénérée pour les miracles qui lui sont attribués, le principal pélerinage a lieu le 21 octobre, où affluent les dévots de toutes parts du pays.

.

iglesia_sanfelipe.jpg (3706 bytes)

 sign.gif (2266 bytes)

Pour retourner à la page initiale faites clic ici