Make your own free website on Tripod.com

Le Vieux Panama

la vieille tour de la Cathédrale

Pour explorer l'antique, rien comme une visite aux ruines du Vieux Panama. C'est la première ville de Panama, fondée le 15 août 1519 par Pedro Arias Dávila, connu sous le nom de Pedrarias, ce fut le premier peuplement européen établie sur le littoral pacifique, après la découverte de cet océan par Vasco Nuñez de Balboa en 1513. Par ici sont passées beaucoup de richesses, y compris de l'or et de l'argent, sur la route entre le Pérou et l'Europe, ainsi que la soie et les épices qui s'échangeaient avec l'Orient. Bien que la ville ait été pillée et incendiée par le corsaire Henry Morgan en 1671, il reste encore quelques ruines, récemment classées Patrimoine Historique de l'Humanité par l'Unesco. Vous pourrez admirer la vieille tour de la Cathédrale de Notre dame de Asuncion, le Pont du Roi, probablement le pont le plus ancien de toute l'Amérique, lequel donnait accès au fameux Camino de Cruces par où étaient acheminées les richesses à dos de mules jusqu'à la côte Atlantique, dans les villes de Nombre de Dios et Portobelo, avant d'être chargées sur les bateaux à destination de l'Espagne. Vous pourrez voir également les restes de nombreux couvents de tous les ordres religieux installés à l'époque à Panama.

Près des ruines se trouve aussi un Marché d'Artisanats, avec une production d'objets des diverses régions du pays.

Il existe aussi un musée où est retracée l'histoire de la ville, de cette époque des pirates et corsaires, avec une maquette de la ville telle qu'elle existait, avec divers objets de la vie quotidienne, retrouvés sur le site lors de fouilles.

Paniers de paille

Autres lieux de visite: La Chaussée d'Amador et Mi Pueblito

Si vous voulez vous détendre, faire de l'exercice à l'air libre, ou vous asseoir pour apprécier la vue de la baie, il faut aller à la Chaussée d'Amador, connue comme le Causeway ou Coast way, récemment restaurée, la Chaussée d'Amador est idéale pour marcher, courir, patiner ou monter à bicyclette. Les bicyclettes sont louées à l'entrée du Causeway et coûtent trois dollars l'heure. Ce détroit de terre, avec la mer des deux côtés, unit à la terre les îles Naos, Perico et Flamenco, il a été construit avec une partie des roches et pierres extraites lors de la construction du Canal de Panama, sa fonction était de constituer un brise-lames pour protéger l'entrée du Canal, il était aussi alors utilisé pour transporter les troupes et l'équipement lourd jusqu'à la dernière île où se trouvait une base militaire. De là, vous pourrez voir l'entrée du Canal de Panama et le mouvement des bateaux avant leur passage dans les écluses, vous aurez aussi une belle vue du fameux Pont des Amériques qui enjambe le Canal et unit la ville de Panama au reste du pays, ainsi que l'Amérique du Sud à l'Amérique Centrale, d'où son nom.

Dans l'île Naos il y a un Centre d'Expositions Marines géré par l'Institut de Recherches Tropicales Smithsonian.

À la fin du chemin se trouvent plusieurs restaurants de nourriture typique et le nouveau complexe touristique de Flamenco avec des magasins et restaurants de luxe, et une marina destinée à recevoir entre autres les grands bateaux de croisières touristiques.

Si le folklore et le traditionel vous intéressent, un passage par Mi Pueblito s'impose, situé sur le versant de la colline Ancón. Mon Petit Village est une reproduction en grandeur nature d'un village typique de l'intérieur du pays avec une place centrale, l'église, la petite boutique, le coiffeur, l'école, la maison traditionnelle, la Mairie, le bureau du télégraphe, la maison du curé, un musée de "la Pollera" qui est le costume traditionnel d'apparat des panaméennes, et un restaurant où vous pourrez déguster la cuisine traditionnelle.

Mi Pueblito est une reproduction d'un village de l'intérieur du pays.

Il existe aussi à côté, Mi Pueblito Afroantillano et Mi Pueblito Indigena.

Dans le village afroantillais, la structure des constructions est faite de bois en majorité, en imitant la façon de vivre des émigrants qui sont arrivés au pays provenant de la Barbade, Antigua, Dominique, Saint Vincent, Sainte Lucie, Trinité et Tobago, la Jamaïque, dans le but de travailler à la construction du Canal. Vous y trouverez l'église traditionnelle, les maisons et même un restaurant de nourriture antillaise.

Le village Indigène suit le patron de l'architecture et les coutumes de groupes indigènes, principalement de culture kuna. Pour sa construction, on a utilisé des matériaux naturels en recréant une atmosphère semblable à la nature propre de certaines des 365 îles qui conforment l'archipel de San Blas, d'où sont originaires les kunas.

Le Casco Antiguo   |   Le Canal   |   Le Vieux Panama   |   Achats à Panama et Colon   |   La Nature

Pour retourner à la page initiale faites clic ici